Devenez egophile !!

 

love yourself in wood typeEn coaching, l’égoïsme sain désigne l’attitude qui consiste à enfin prendre soin de soi, de ses désirs, de ses limites. Cette notion est primordiale pour avancer.
Si j’admets ma responsabilité pour la part qui m’incombe dans tous les évènements de ma vie, je comprends l’importance de « prendre soin de qui je suis ».
Car si je suis mal, comment faire pour que les choses aillent bien ?
« Charité bien ordonnée commence par soi-même » dit le dicton.

Le coaching dit la même chose en utilisant cette expression d’égoïsme sain.
Toutefois, l’égoïsme a si mauvais réputation, qu’il est difficile d’admettre et de faire admettre cette évidence. Pour pallier cette réticence, j’ai inventé un barbarisme pour remplacer ce mot connoté de façon trop péjorative : l’égophilie, l’amour de soi.
J’ai d’ailleurs été stupéfaite que ce vocable n’existe pas.

Ainsi,l’amour de soi ne serait qu’excès ? Le Siècle des Lumières qualifiait l’égoïsme     « d’attachement excessif à soi ». Aujourd’hui encore, la définition partagée, est            « d’être UNIQUEMENT centré sur soi ».
Quel paradoxe que l’on doive, soit, s’aimer avec excès, soit ne pas s’aimer.
Et l’entre deux ? S’aimer raisonnablement ? Sans passion mais avec bienveillance ? Être à la fois à l’écoute de l’autre, et de soi ?
C’est la troisième voie que je vous propose : celle de pratiquer l’amour de soi, l’EGO-PHILIE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *