Un esprit sain dans un corps sain ? Le test !

le corps est le véhicule de l'âme

Le corps est le véhicule de l’âme

Le corps est le véhicule de l’âme.

Or, il est stupéfiant de voir des personnes prendre davantage soin de leur voiture que de leur corps !

Aucun automobiliste sensé ne songerait à mettre du super dans une voiture diesel au prétexte qu’il préfère l’odeur du super.

Dans ce cas, pourquoi, alors que notre corps est composé à 65% environ d’eau, continuons-nous de boire du soda ?

Sachant que nous sommes omnivores et avons besoin de l’ensemble des vitamines et minéraux pour bien fonctionner, quelle idée saugrenue de suivre un régime exclusivement dédié aux uns ou aux autres !

Sachant  que la nourriture du corps est également celle du cerveau, comment peut-on espérer réfléchir correctement en avalant n’importe quoi ?

Si certains produits sont diabolisés un peu « injustement » (la caféine, par exemple qui agit sur l’amélioration des fonctions cognitives), en revanche, la plupart des aliments industriels sont « diabolisés » à juste titre.Trop sucrés et ou trop gras, tous les test scientifiques démontrent qu’ils détériorent les « circuits ».

Chérir son corps, c’est être à son écoute, en prendre soin, le respecter, lui apporter ce dont il a réellement besoin, et non pas céder à des phénomènes de modes alimentaires ou à la facilité en privilégiant le tout prêt.

Chérir son corps, ce n’est ni le torturer en faisant du sport à outrance, ni l’ignorer et le laisser croupir dans un canapé.

Chérir son corps, c’est l’entre deux de tout ça : lui offrir tout ce dont il besoin, avec modération, trouver cet équilibre précieux entre exercice et repos, entre satiété et gavage, entre tyrannie de l’esthétique et laisser aller.

Et vous, que faites-vous pour votre corps ? Prenez-vous davantage soin de votre tête que de lui ? Ou est-ce le contraire ?

Si vous notez un déséquilibre, si vous avez le sentiment de négliger, voire de mépriser l’un ou l’autre, il est temps d’agir !

Nous avons deux yeux : l’un pour l’introspection (ma tête, mon esprit, mon âme), l’autre pour se regarder (mon corps), pensez à les utiliser en remplissant le petit auto-diagnostic que je vous propose d’imprimer : autodiagnostic équilibre