Pour en finir définitivement avec le fameux « je n’ai pas le choix » !

The word Options on a cork notice board

Choisir ou subir ?

Combien de fois ai-je prononcé et entendu cette phrase « je n’ai pas le choix ».

En réalité, nous avons toujours le choix, penser différemment est le vrai problème.

La difficulté est que nous réfléchissons de façon binaire, nous pensons en opposé : partir ou rester, continuer ou arrêter, poursuivre ou finir. Dans ce raisonnement, nous oublions la 3ème et principale voie. Celle de la différence, celle de « et si je ne veux ni partir, ni rester, que puis-je faire ? », ou « est-il possible de continuer un peu sans arrêter complètement ? », celle qui permet de sortir de cet emprisonnement de la pensée.

Si je souhaitais par exemple partir, mais que quelque chose m’en empêche, mon discours va être « je n’ai pas le choix, à cause de… je suis obligé de rester ». Imaginer une 3ème voie me permet de reprendre le contrôle, d’envisager une autre façon de rester, ou une autre façon de partir. Je vais modifier un petit quelque chose qui me rendra acceptable la situation actuelle.

Cette 3ème voie, me permet tout à coup de choisir, choisir d’accepter, et non subir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *