Les 8 clés du monde

N° 6 : Le principe de causalité

Toute situation, évènement, changement est le fruit du mariage cause / effet.

Je suis souvent conscient que l’effet est le fruit de la cause.

En revanche, j’oublie « facilement » qu’en posant d’autres actions (cause), j’obtiendrai de la même façon d’autre résultats (effets).

L’être humain vit dans l’effet, il jouit du résultat ou subit les conséquences, mais se sent rarement acteur de la cause.

Il n’hésite pas à faire preuve d’une rare mauvaise foi, sélectionnant comme cela l’arrange, les situations pour lesquelles il reconnait ce principe (par exemple : « c’est grâce à moi ! ») et celles où il le récuse (par exemple : « ce n’est pas de ma faute ! »).

Personne ne discute le fait que s’il pleut je suis mouillé, si je plante une graine et en prends soin, elle poussera.

En revanche, nous avons davantage de difficulté à reconnaitre que si je ne prends pas soin des autres, ils me tournent le dos.

Dans les trois cas, le même principe s’applique : une action produit un effet.

Si je reste dans le déni, je me « victimise », je pense que les choses m’arrivent et que je n’y peux rien !

A l’inverse, en admettant ce principe, je reprends le contrôle de ma vie.

En acceptant de poser des actions différentes, j’obtiendrai à coup sûr un autre résultat.

Je prends soin de mon entourage, il reste auprès de moi et me le rend bien.

Il me le rend bien, car il respecte le principe de circulation, que nous verrons demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *