Allez hop au boulot !

cambouis - Allez hop au boulot !Si comme moi vous avez déjà repris le boulot ou si vous n’allez pas tarder à le faire, peut-être vous demandez-vous : « Par où commencer ? » ou encore, « où en étais-je avant les vacances ? »

Indépendants, ou salariés à responsabilité, vous avez sans doute déjà vécu ce sentiment d’avoir du mal à reprendre le collier : « comment je m’y mets ? » « qu’est ce qui est le plus important ? » « qu’est ce qui est urgent ? », et au fait « l’ai-je noté quelque part ce qui était urgent ? »

Si ce genre de situations vous est déjà arrivé, c’est encore pire avec la rentrée.

Car notre corps est déjà au bureau, mais notre tête a encore envie d’être à la plage, à la montagne ou à la campagne.

Dommage, les mails sont bien là eux, en attente, et les projets se sont entassés.

Quand ce ne sont pas ceux que j’ai laissé avant de partir en me disant « Bah, on verra ça à mon retour ! »

Alors voici quelques conseils et outils pour vous aider à remettre tranquillement « les mains dans le cambouis. »

  1. D’abord profitez de ce temps de flou pour revoir vos pratiques et/ou votre installation. En effet, à quoi sert la coupure si c’est pour refaire exactement comme avant ? Les coupures dans les films servent à montrer une nouvelle scène et non à rejouer la précédente !

Observez votre Organisation au travail, l’agencement de votre bureau, regardez si vous pouvez optimiser votre environnement. Cela vous permettra de reprendre en douceur et de vous projeter dans un futur proche, celui du rendement !

  1. Profitez également de ce temps de reprise pour lister vos projets pour la fin de l’année, pour l’année 2018 : que voulez-vous atteindre, concrétiser, réussir ? vous pouvez même voir plus loin en remplissant cette liste objectifs pour 10 ans. Car « Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va », Sénèque.
  2. « Mettez les mains dans le cambouis » quand vous avez une vision claire de vos priorités.

    Si vous avez des difficultés à le faire, n’hésitez pas à télécharger LA METHODE EISENHOWER. Après tout, si a fonctionné pour un Président, il n’y a pas de raison ! je sais bien que l’on voudrait toujours se croire différent (« oui, mais moi c’est pas pareil, tu sais… ») mais quand même ! Retenez surtout que la priorité absolue est l’activité rentable ! Un devis est toujours plus important et urgent que de choisir son futur scanner… sauf  s’il s’agit de votre outil de travail ;-). Cela semble être une lapalissade, mais on n’est jamais trop prudents !

  3. Utilisez une to-do list et notez en vrac vos idées, sans vous creuser la tête, et gardez la toujours à portée de main : l’idée ne s’envolera pas et vous pourrez poursuivre vos activités sans vous disperser. Personnellement j’enregistre régulièrement les idées d’articles ou les petites choses en attente lorsqu’elles me viennent à l’esprit. Une fois capturées dans mon téléphone, je me sens plus libre de poursuivre mon travail, je sais qu’elles attendront que je sois disponible.

Et enfin, pensez à déléguer ce qui peut l’être grâce au TABLEAU DE DÉLÉGATION, et à demander de l’aide au besoin.

Ce serait dommage de voir s’envoler si vite le bénéfice d’un repos bien mérité, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *